Seattle et ses bateaux-pompes de 1890 à nos jours

Seattle au Nord Ouest des États-Unis

Seattle au Nord Ouest des États-Unis. Source Google

Seattle est la plus grande ville du Nord Ouest des États-Unis. Elle est située sur un bras de mer, le Puget Sound et est entourée de forêts qui lui valent le surnom de Cité émeraude. Ces forêts lui ont permis, au XIXème siècle, d’être la capitale de l’industrie du bois. Ainsi les docks étaient encombrés de scieries, de fours à séchage, de très grands entrepôts en bois… mais également de navires, en bois eux aussi, pour le chargement des cargaisons en partance. Les risques d’incendie et d’embrasement étaient réels.

1. Snoqualmie (1890-1927)

Le bateau-pompe Snoqualmie de Seattle aux Etats-Unis (1889-1927)

Le bateau-pompe Snoqualmie de Seattle aux Etats-Unis (1889-1927). Source Paul DORPAT

Un premier bateau-pompe est mis en service, le Snoqualmie, du nom d’une tribu indienne de la région, l’année qui suivit l’incendie de 1889, connu sous le nom de Grand incendie de Seattle et qui avait détruit la quasi-totalité des docks.

Dessiné par l’architecte naval new yorkais William Cowles, c’est un navire à vapeur long de 27 mètres, à coque en bois. Il pouvait distribuer 22 000 l/min d’eau.

Il sera retiré du service actif en 1927.

Le dernier incendie auquel le Snoqualmie dût faire face est le sien. Il brula en effet en 1976 au large de Kodiak, en Alaska, après avoir servi de nombreuses années encore comme cargo.